En partenariat avec :

Accueil / TOTAL : le carburant de l’Endurance

Photo © Jakob Ebrey Photography

TOTAL : le carburant de l’Endurance

ELMS - 04/09/2018 - Sophie LIGER

Total est le fournisseur officiel de carburant pour l’European Le Mans Series, la Michelin Le Mans Cup mais aussi pour le Championnat du Monde d’Endurance de la FIA (WEC) comptant les 24 Heures du Mans. Souhaitant en apprendre plus sur les spécificités de ce carburant, nous sommes allés à la rencontre de Romain Aubry et Thomas Fritsch (Total Sponsoring et Compétition), tous deux présents sur chaque manche de l’ELMS.

Processus de fabrication du carburant.

Une seule fabrication durant l’hiver est faite à Givors (Région Lyonnaise) pour toute la saison et 6 mois de R&D ont été nécessaires à l’élaboration du carburant spécial Endurance en accord avec le cahier des charges FIA/ ACO. Plusieurs centaines de mètre cubes ont été fabriqués cet hiver pour la mise à disposition tout au long de la saison 2018.  Une partie de cette production est mise en fût pour les courses d’Endurance, le reste étant destiné aux 24 Heures du Mans. Le carburant est gardé ‘en vrac’ pour Le Mans dû aux spécificités de la pitlane. Pour tous les autres circuits, tout est livré en fûts, par deux chauffeurs en charge de la partie logistique (livraison et récupération des fût vides dans le paddock).

Sur l’ELMS, Total arrive avec environ 300-350 fûts de 200 litres par course pour fournir toutes les équipes soit plus de 60 mètres cubes par course.

Différence entre le carburant « Endurance » et le carburant de station-essence

En station essence, nous pouvons trouver soit du SP95 E10 soit du SP98. En Endurance, il s’agit d’un SP105 E20. L’indice d’octane est plus élevé pour la compétition et représente la capacité du carburant à résister à la compression dans le cycle de combustion, permettant ainsi de gagner en performance. Concernant l’indice d’Ethanol, en Endurance il s’agit de SP105 E20, ainsi, le sans-plomb utilité durant le championnat contient 20% d’éthanol d’origine renouvelable soit deux fois plus qu’un carburant lambda. L’éthanol utilisé est un éthanol de deuxième génération issue de résidus végétaux.

La logistique mise en place pour l’ELMS 

En amont de chaque course les équipes participant à l’ELMS passent commande du volume désiré auprès des organisateurs, une commande globale est ensuite envoyée à Total. Une fois sur place, le chauffeur-livreur peut ainsi livrer les équipes dans le paddock du nombre de fût requis pour l’évènement.

Vérifications et contrôle du carburant

En début d’année, la référence du carburant au moment de sa fabrication est prise et conservée pour chaque course. Une fois sur évènement, un prélèvement est également effectué de manière aléatoire sur un fût afin de vérifier la référence exacte du carburant amené pour la course.

Les équipes de Total travaillent en collaboration avec les commissaires techniques pour effectuer des prélèvements quand cela est demandé : lors des séances d’essais si nécessaire, à la fin de chaque séance« classante », et lors du scrutineering post-qualifying et post-course.  

Les équipes de Total sont présentes sur chaque évènement afin d’apporter leur support aux équipes engagés mais également aux commissaires techniques.

Actualités liées

> Revivez les 4 Heures de Portimão Le 13/11/2018 à 17:30

> Statistiques des 4 Heures de Portimão Le 09/11/2018 à 17:00

> Un tour de Portimão avec JMW Motorsport Le 08/11/2018 à 12:00

> Portimão : les réactions des vainqueurs LMP3 et LMGTE Le 06/11/2018 à 11:43

> Portimão: les réactions des pilotes Duqueine Engineering Le 02/11/2018 à 14:46

Prochaine session

TESTS CASTELLET

Session 1

Classement 2018
ELMS sur les réseaux sociaux