En partenariat avec :

Accueil / Rétrospective : les champions LMGTE au fil des années

Rétrospective : les champions LMGTE au fil des années

LM GTE - 05/03/2020 - Sophie LIGER

Depuis l’introduction en 2014 du format de course de 4 heures, chaque saison a connu un champion différent en catégorie LMGTE.

Au total, six écuries ont été couronnées : SMP Racing (2014), Formula Racing (2015), Aston Martin Racing (2016), JMW Motorsport (2017), Proton Competition (2018) et Luzich Racing (2019). Un palmarès qui démontre le haut niveau de compétitivité de la catégorie au fil des années.

 

Retour sur l’histoire de la catégorie LMGTE

En 2014, les cinq manches de la saison ont été remportées par une Ferrari, mais il a fallu attendre la dernière couse à Estoril (Portugal) pour connaître le nom du champion. Avant ce dernier rendez-vous, SMP Racing comptait deux victoires contre trois à AF Corse. Au final, la Ferrari 458 n°72 de Sergey Zlobin, Viktor Shaitar et Andrea Bertolini (SMP Racing) est couronnée championne LMGTE de l’ELMS 2014.

En 2015, dix voitures et 38 pilotes disputent la saison, et Ferrari termine une nouvelle fois en tête de la lutte entre les constructeurs LMGTE, avec la n°60 de Formula Racing pilotée par Andrea Rizzoli, Johnny Laursen et Mikkel Mac, seule équipe à avoir signé deux victoires cette saison (Red Bull Ring et Le Castellet).

Avec la V8 Vantage n°99 aux couleurs de Beechdean, Aston Martin Racing est titré en 2016, mettant fin à la domination Ferrari des années précédentes. La seule rivale d’Andrew Howard, Darren Turner et Alex McDowall aura été la Ferrari n°66 de Rory Butcher, Rob Smith et Andrea Bertolini (JMW Motorsport). Lors de la dernière course à Estoril, l’Aston Martin n°99 remporte la course depuis le fond de grille, tandis que des soucis techniques contraignent la Ferrari à l’abandon. L’Aston Martin aux couleurs des glaces Beechdean décroche donc le titre.

C’est en 2017 que JMW Motorsport remporte enfin cette couronne européenne bien méritée, après une lutte acharnée pour sa Ferrari 458 puis 488 suite à un changement en milieu de saison. 2017 est l’année de tous les succès : l’équipe britannique soulève le trophée des équipes ELMS, et Rob Smith et Jody Fannin s’adjugent le titre des pilote. Quelques mois plus tôt JMW Motorsport s’est imposée aux 24 Heures du Mans dans la catégorie LMGTE Am.

En 2018, Ferrari et Porsche ont été à la lutte tout au long de la saison, et Porsche décroche son premier titre dans la récente histoire de l’ELMS. Pour la circonstance, Gianluca et Giorgio Roda deviennent le premier duo de pilotes père-fils couronné en ELMS, au volant de la Porsche 911 RSR n°88.

Enfin, en 2019, Ferrari reconquiert son titre après trois années de disette. Pour ses débuts en European Le Mans Series, l’écurie suisse Luzich Racing s’impose avec au volant Fabien Lavergne, Mikkel Mac et Alessandro Pier Guidi.

Qui sera le prochain champion LMGTE de l’ELMS ? Pour le savoir, suivez-nous sur notre site officiel et sur les réseaux sociaux !

Le coup d’envoi de la saison ELMS 2020 sera donné dans quelques semaines à Barcelone, avec les essais officiels suivis de la première manche de la saison, les 4 Heures de Barcelone, qui auront lieu le dimanche 5 avril.

Actualités liées

> Histoire d'une équipe : Proton Competition Le 12/05/2020 à 14:00

> L’ELMS et Monza : Matteo Cairoli nous parle de sa course à domicile Le 09/05/2020 à 12:00

> L’ELMS et Monza : Matt Griffin Le 07/05/2020 à 12:00

> L’ELMS et Monza : Ferrari sur ses terres Le 05/05/2020 à 12:00

> A la maison avec Manuela Gostner Le 24/04/2020 à 12:00

Prochaine session
Classement 2019
ELMS sur les réseaux sociaux