En partenariat avec :

Accueil / Souvenirs : Quelles équipes LMP2 sont les plus titrés de l’ère moderne de l’ELMS ?

Souvenirs : Quelles équipes LMP2 sont les plus titrés de l’ère moderne de l’ELMS ?

LM P2 - 27/02/2020 - Sophie LIGER

Depuis 2014, et le début des formats de courses de 4 heures, quatre équipes ont été titrées championnes European Le Mans Series. G-Drive Racing est l’équipe la plus victorieuse en ELMS avec trois titres. Signatech Alpine, Greaves Motorsport et Idec Sport ont chacune un titre à leur actif.

G-Drive Racing est l’équipe la plus titrée de l’histoire de l’European Le Mans Series avec trois titres consécutifs en 2016, 2017 et 2018.

En 2016, Simon Dolan, Harry Tincknell et Giedo van De Garde sont couronnés au volant de la Gibson « Mighty 38 » de G-Drive Racing, exploitée par JOTA Sport. L’équipe remporte cette année-là les courses de Silverstone et Estoril.

En 2017, G-Drive Racing est gérée par l’équipe américaine DragonSpeed. Memo Rojas et Leo Roussel décrochent le titre après une saison de lutte au sein d’une grille LMP2 de grande qualité où quatre équipes différentes gagnent les 6 courses de la saison.

2018, marque le 3e titre de G-Drive Racing, cette fois-ci gérée par TDS Racing. Roman Rusinov et Andrea Pizzitola conquièrent le trophée à Spa, une manche avant la finale de la saison. Leur coéquipier, Jean Eric Vergne, termine lui vice-champion après avoir manqué la manche d’ouverture dû à un clash de date avec la FIA Formula E.

Depuis 2014, trois autres équipes différentes ont été couronnées championnes.

En 2014, première année du renouveau de l’European Le Mans Series avec un format de course de 4 heures, Signatech Alpine, Nelson Panciatici, Oliver Webb et Paul Loup Chatin s’emparent des lauriers de la victoire. Il s’agit du deuxième titre de l’équipe française mais premier depuis l’évolution de la Série. Thiriet by TDS Racing, JOTA Sport, Signatech Alpine, NewBlood by Morand Racing et Sébastien Loeb Racing… ont chacune remporté une des cinq courses, preuve de la compétitivité du championnat.

En 2015, Greaves Motorsport, Jon Lancaster, Björn Wirdheim et Gary Hirsh coiffent la couronne de champions européens après une lutte avec 16 autres voitures et 40 pilotes. Thiriet by TDS Racing, Pierre Thiriet, et Ludovic Badey terminent Vice-Champions d’Europe avec deux victoires en Italie et au Portugal, alors que JOTA Sport, Simon Dolan, Filipe Albuquerque et Harry Tincknell finissent la saison au 3e rang.

Idec Sport est la 3e équipe à avoir ajouté un titre à son palmarès et est également l’équipe championne en titre. Paul Lafargue, Memo Rojas et Paul Loup Chatin devancent de seulement 4 points Roman Rusinov et Job Van Uitert au volant de l’Aurus 01 n°26 de G-Drive Racing.

Qui seront les prochains champions European Le Mans Series ? N’oubliez pas de nous suivre afin d’être informé des dernières actualités.

CLIQUEZ ICI pour la liste des engagés de la saison 2020

Actualités liées

> Panis Racing Triple A e-Sports aux 24 Heures du Mans virtuelles Le 27/05/2020 à 09:20

> Histoire d'une équipe: TDS Racing, la compétition jusqu’au bout Le 26/05/2020 à 12:00

> Des nouvelles de Sophia Floersch Le 20/04/2020 à 18:30

> “A la maison” avec Will Stevens Le 17/04/2020 à 10:00

> "A la maison" avec Paul Loup Chatin Le 10/04/2020 à 11:05

Prochaine session
Classement 2019
ELMS sur les réseaux sociaux