En partenariat avec :

Accueil / Premier équipage LMP2 100% féminin dans l’histoire de l’ELMS

Photo © FIA WIM

Premier équipage LMP2 100% féminin dans l’histoire de l’ELMS

LM P2 - 10/03/2020 - Sophie LIGER

Cette saison 2020 marquera les débuts du tout premier équipage 100% féminin de la catégorie LMP2 en European Le Mans Series.

Tatiana Calderón, Sophia Flörsch et Katherine Legge devront affronter les 17 autres concurrents du plateau LMP2 en lice pour le titre européen. Le trio sera au volant de l’Oreca 07 n°50 du Richard Mille Racing Team, exploitée par Signatech. Elles participeront également pour la première fois aux 24 Heures du Mans en juin prochain. Il s’agira du premier équipage féminin à courir au Mans en prototype depuis 1991.

Les trois femmes ne sont pas novices dans le monde du sport auto…

La colombienne Tatiana Calderón est l’une des pilotes test d’Alfa Romeo Racing en Formule 1. Elle participera cette saison à la Super Formula au Japon avec Drago Corse en plus de son engagement en ELMS et sera la 3e femme à piloter dans ce championnat après Divina Galica en 1980 et Sarah Kavanah en 1997. Elle suivra les traces de Pierre Gasly et Stoffel Vandoorne qui ont également roulé dans cette série. A 26 ans, elle a effectué trois saisons en F3 européenne, trois en GT3 et une en F2 en 2019. Il n’y a aucun doute qu’elle sera à suivre cette saison.

Sophia Flörsch est la plus jeune de l’équipage mais a déjà une belle carrière notamment une grande expérience en monoplace, principalement en Formula 3. Elle a couru une saison en Formula Regional European qui s’est terminée par une invitation pour les tests post-saison de la FIA Formula 3 fin 2019. En 2020, en plus de son programme en European Le Mans Series, elle sera engagée pour toute la saison en F3 avec Campos Racing. Elle sera la première femme à réaliser une saison entière en FIA F3.

Katherine Legge est la pilote du trio avec le plus d’expérience en Endurance et un engagement en IMSA depuis 2014. Elle sera la capitaine de l’équipe. Au cours de sa carrière, elle a également piloté en Champ Car, DTM et Indy Car. En janvier dernier, elle a participé aux 24 Heures de Daytona avec Christina Nielsen, Rahel Frey et sa future coéquipière en ELMS, Tatiana Calderón.

Pour leur première saison en ELMS, les objectifs seront principalement d’assimiler les spécificités liées à l’Endurance comme la gestion des pneus ou la consommation de carburant et de se battre aux avants postes.

L’équipe est également soutenue par la Commission des femmes dans le sport automobile (Women in Motorsport) de la FIA qui aide à promouvoir la participation des femmes dans tous les aspects du sport automobile.

Deux équipages féminins sont engagés cette saison en ELMS et nous sommes certains qu’elles seront une source d’inspiration pour nos fans et la future génération de compétiteurs.

Michèle Mouton, Présidente de la Commission des femmes dans le sport automobile de la FIA : « Ces dernières années, nous nous sommes attachées à travailler avec nos propres commissions de la FIA, des équipes indépendantes et des constructeurs pour aider à offrir à quelques-unes des femmes les plus performantes du monde la possibilité de montrer qu'elles ont le talent nécessaire pour s'aligner aux côtés des meilleurs, et de se battre pour les premières places. Le fait que deux équipes entièrement féminines participent à l’ELMS est un énorme progrès et témoigne de la confiance que les équipes et Richard mettent à juste titre dans nos pilotes. »

Prochaine session
Classement 2019
ELMS sur les réseaux sociaux