En partenariat avec :

Accueil / Pescarolo remporte les 6 Heures du Castellet pour son retour en Le Mans Series

Photo © europeanlemansseries

Pescarolo remporte les 6 Heures du Castellet pour son retour en Le Mans Series

ELMS - 03/04/2011

Pescarolo Team fête de la plus belle des manières son retour à la compétition. L'équipage composé par Christophe Tinseau, Julien Jousse et Manu Collard s'impose dès sa première course, les 6 Heures du Castellet. De son côté, Greaves Motorsport remporte la catégorie LM P2 et monte sur la troisième marche du podium du classement général. Dans les autres catégories, JMW Motorsport, Team Felbermayr-Proton et Pegasus Racing triomphent également.

Rebellion Racing souffre en début de course
Pescarolo Team, pour son retour à la compétition après un an d'absence, ne pouvait pas espérer meilleur dénouement. Après six heures durant lesquelles la Pescarolo-Judd n°16 n'a souffert d'aucun problème de fiabilité, l'équipe sarthoise retrouve la plus haute marche et remporte les 6 Heures du Castellet.

Pourtant, Rebellion Racing avait bien entamé la course en conservant le bénéfice de la pole position acquise samedi. Mais les deux Lola-Toyota, avant la fin de la première heure de course, ont dû rentrer au stand : la n°12 du duo Neel Jani/Nicolas Prost en raison d'un problème de perte de pression au niveau de la boite de vitesse ; la n°13 de Jean-Christophe Boullion et Andrea Belicchi pour un souci d'attache de portière. De son côté, la Zytek 09SC de Quifel ASM Team, victime d'une crevaison précoce puis retardée plus longuement dans son stand, a vite perdu du terrain. L'AMR-One d'Aston Martin Racing, en proie à des problèmes de jeunesse, a rapidement renoncé à la course aux premières places.

Partie en fond de grille, la Pescarolo-Judd a remonté le peloton tour après tour et s'est installée aux commandes lorsque ses rivales étaient retardées. Pescarolo Team n'a connu aucun souci mécanique ou technique, Christophe Tinseau puis Julien Jousse et Emmanuel Collard ont alors pu se relayer en tête de peloton.

Les Oreca 03 dominent les premières heures
En LM P2, les Oreca 03-Nissan de TDS Racing et Boutsen Energy Racing se sont parfaitement élancées, menant longuement la catégorie, avant de devoir composer avec des problèmes mécaniques. La HPD ARX-01d de Strakka Racing a alors pris le relais en tête mais, à l'orée de la dernière heure de course, c'est la très régulière Zytek Z11SN-Nissan de Greaves Motorsport (Ojjeh, Chalandon, Kimber-Smith), qui s'est placée en tête de la catégorie. Grâce à sa fiabilité et à sa constance, la voiture britannique est remontée tour après tour, se hissant au troisième rang du classement général après la mi-course !

La Ferrari d'AF Corse en leader en GTE Pro
En LM GTE Pro, la Ferrari 458 Italia n°51 d'AF Corse, favorite avec son équipage Giancarlo Fisichella/Gianmaria Bruni, a mené l'essentiel de la course, réalisant même une incursion dans le top 10 du classement général aux deux tiers de la course. Mais, après l'entame de la dernière heure de course, un très beau duel entre Giancarlo Fisichella et Rob Bell (Ferrari 458 Italia JMW Motorsport) a abouti à la prise de pouvoir du Britannique.

Porsche résiste à Ferrari en GTE Am
Dans la catégorie LM GTE Am, malgré la prédominance des Ferrari F430, le Team Felbermayr-Proton a répondu en plaçant sa Porsche 911 GT3 RSR rapidement en tête de la catégorie. Christian Ried, Horst Felbermayr Sr et Jr se sont montrés intraitables durant toute la durée des 6 Heures du Castellet, avec pour principales rivales les Ferrari de CRS Racing et d'AF Corse.

Changements de leader en Formula Le Mans
En Formula Le Mans, Neil Garner Motorsport a dominé la première moitié de course, avant de céder les commandes à Pegasus Racing. Le team français s'est alors battu avec les Américains de Genoa Racing, récents vainqueurs des 12 Heures de Sebring.

Pescarolo Team s'impose pour son retour
Dans la dernière heure de course, c'est vers un succès certain que s'est dirigé Pescarolo Team, effectuant un retour triomphal pour sa première course depuis près de 18 mois. Grâce à la fiabilité de sa Pescarolo-Judd et au rythme de ses pilotes, l'équipe d'Henri Pescarolo a su retrouver la lumière pour son retour en Le Mans Series.

Victoire pour Greaves Motorsport en LM P2
En LM P2, la fin de course a consacré la régularité de Greaves Motorsport, la Zytek-Nissan de Karim Ojjeh, Gary Chalandon et Tom Kimber-Smith terminant avec une confortable avance sur la Lola-Judd de Pecom Racing. Classée à la suite de la Pescarolo-Judd et la lola-Toyota n°13, la Zytek de Greaves Motorsport s'est ainsi offert la troisième place du classement général final.

LM GTE Pro : succès de JMW Motorsport devant AF Corse
Dans la catégorie LM GTE Pro, la Ferrari 458 Italia de JMW Motorsport s'est imposée, ayant su prendre le dessus sur la F458 d'AF Corse. Malgré le dernier relais effectué par Gianmaria Bruni, le succès est revenu à l'écurie britannique.

Victoire Porsche en LM GTE Am
Si les Ferrari F430 étaient présentes en plus grand nombre en haut de classement, c'est la Porsche 911 GT3 RSR du team Felbermayr-Proton qui a su terminer en tête en LM GTE Am. Elle s'est imposée avec une avance de 90 secondes sur un duo composé des F430 d'AF Corse et Kessel Racing.

Pegasus Racing l'emporte devant Genoa Racing en FLM
En Formula Le Mans, les dernières minutes de course ont offert un nouveau changement de leader. Grâce à un arrêt au stand en moins, Pegasus Racing a repris les rênes devant Genoa Racing pour finir avec 18 secondes d'avance.

Récompense pour IMSA Performance Matmut
Malgré un début de course contrarié, la Porsche 911 GT3 RSR n°67 de Raymond Narac et Nicolas Armindo a rallié l'arrivée, prenant la sixième place en LM GTE Am. En outre, le team français remporte le Michelin Green X Challenge, récompensant la voiture alliant l'économie en consommation de carburant et la performance.

Réactions :

Emmanuel Collard (Pescarolo-Judd n°16, vainqueur LM P1 et général) : « C'est un excellent résultat après une année sans courir. Je suis quand même un peu surpris d'une telle performance. La voiture a été parfaite en termes de fiabilité, tout en se montrant performante. »

Henri Pescarolo (team manager Pescarolo team, vainqueur LM P1 et général) : « C'est mieux qu'un rêve ! Ca fait plus d'un an que nous n'avions pas roulé. La dernière fois, c'était en Chine, en 2009, et nous avions gagné. Pour notre retour, nous gagnons de nouveau. C'est incroyable.Ca m'a fait plaisir de voir de nouveau Manu (Collard) et Jean-Christophe (Boullion) se battre en piste, et pas seulement parce qu'ils ont été coéquipiers et champion en Le Mans Series chez moi ! »

Jean-Christophe Boullion (Lola-Toyota n°13 Rebellion Racing, 2e LM P1 et général) : « C'est dommage d'avoir rencontré ce problème de portière en début de course. Aujourd'hui, la voiture était beaucoup mieux en termes de réglages. J'ai pris beaucoup de plaisir, avec un très bon rythme. Je me suis aussi amusé en rivalisant avec Manu. »

Gary Chalandon (Zytek-Nissan n°41 Greaves Motorsport, vainqueur LM P2) : « C'est un départ fantastique à notre saison. Je ne m'attendais pas à un tel résultat. Mais j'ai deux coéquipiers formidables, Karim (Ojjeh) et Tom (Kimber-Smith), qui m'ont aidé et qui ont grandement contribué à ce résultat. »

Rob Bell (Ferrari F458 Italia n°66 JMW Motorsport, vainqueur LM GTE Pro) : « Nous sommes très heureux de nous imposer, après de belles bagarres en piste. Je savais que la n°51 d'AF Corse avait encore un arrêt à faire mais j'ai eu une opportunité de doubler, je l'ai saisie. Cette victoire est une belle récompense. Merci à l'équipe et à Dunlop, qui a fait un gros travail en amont de cette saison. »

Christian Ried (Porsche 911 GT3 RSR n°88 Team Felbermayr-Proton, vainqueur LM GTE Am) : « La voiture a été parfaite, tout le monde a fait un travail incroyable. Mais ce n'est pas une joie immense car nous regrettons de ne pas voir notre voiture sœur finir la course en LM GTE Pro. »

Julien Schell (FLM-Oreca 09 n°95, vainqueur Formula Le Mans) : « Nous sommes déjà heureux d'être à l'arrivée de la course, qui plus est au premier rang ! Nous étions assez loin lors des essais mais avons su améliorer notre performance en vue de la course. Nous avons été réguliers et ça a payé. »

Retrouvez les résultats complets sur www.lemans-series.com. Rendez-vous pour la prochaine manche Le Mans Series, les 1000 Kilomètres de Spa-Francorchamps les 5, 6 et 7 mai. Plus d'informations sur la billetterie en vous rendant sur www.race-rallye.be.

Actualités liées

> Rencontre avec les Champions 2018 LMGTE Le 16/11/2018 à 17:00

> Interview avec les champions ELMS LMP3 Le 14/11/2018 à 14:00

> Revivez les 4 Heures de Portimão Le 13/11/2018 à 17:30

> Statistiques des 4 Heures de Portimão Le 09/11/2018 à 17:00

> Un tour de Portimão avec JMW Motorsport Le 08/11/2018 à 12:00

Prochaine session

TESTS CASTELLET

Session 1

Classement 2018
ELMS sur les réseaux sociaux