En partenariat avec :

Accueil / LMGTE : Rétrospective de la saison 2019

Photo © JEP/ ELMS

LMGTE : Rétrospective de la saison 2019

LM GTE - 06/01/2020

Avec quatre victoires en six courses, Luzich Racing a littéralement fait main basse sur l’ELMS. L’écurie suisse effectuait cette année ses débuts dans cette compétition avec un solide équipage constitué de Nicklas Nielsen, de Fabien Lavergne, et du Champion du Monde d’Endurance FIA 2017 des Pilotes GT Alessandro Pier Guidi.

Si le plateau LMGTE ne comptait que huit engagés (cinq Ferrari 488 GTE et trois Porsche 911 RSR), chacun d’entre eux était susceptible de jouer la victoire.

La Ferrari de Luzich Racing s’est imposée à quatre reprises, tandis que la Porsche n°77 (Dempsey-Proton Racing) et 88 (Proton Competition) ont signé une victoire chacune. JMW Motorsport, Kessel Racing, Spirit of Race et Ebimotors sont toutes montées sur le podium au fil de cette saison 2019. Les six pole positions en jeu se sont partagées entre Kessel Racing, Dempsey-Proton Racing et Proton Competition.

La catégorie LMGTE a vu la présence du premier équipage 100 % féminin, avec au volant de la Ferrari n°83 de Kessel Racing Rahel Frey, Manuela Gostner et Michelle Gatting. Elles signent deux deuxièmes places et terminent quatrièmes du classement général final.

 

Première manche – Au Castellet, la victoire LMGTE est remportée par la Ferrari n°51 de Luzich Racing. Le Champion du Monde d’Endurance FIA des Pilotes GT en titre signe le premier succès de l’écurie suisse dès sa première course, associé à Lavergne et Nielsen.

Deuxième manche – La Porsche n°77 de Riccardo Pera s’impose à Monza, devant les Ferrari de Matteo Cressoni (n°66, JMW Motorsport) et d’Alessandro Pier Guidi.

 

Troisième manche – En Espagne, Luzich Racing domine la catégorie LMGTE Pro, avec pour Alessandro Pier Guidi une confortable avance sous le drapeau à damier sur la Ferrari n°66, ainsi que sur une grande partie du plateau LMP3.

 

Quatrième manche – La Porsche n°88 de Proton Competition sort victorieuse des 4 Heures de Silverstone, avec pour Thomas Preining une marge de 27’’8 secondes sur la Ferrari de Rahel Frey.

Cinquième manche – La Ferrari n°51 prend la tête au départ des 4 Heures de Spa-Francorchamps et s’impose une nouvelle fois dans la catégorie LMGTE, finissant 14e du général. Pier Guidi passe sous le drapeau à damier avec seulement 2’7 secondes d’avance sur la Porsche n°77. Sur la plus haute marche du podium, l’Italien et ses coéquipiers Fabien Lavergne et Nicklas Nielsen fêtent à la fois leur victoire et les titres Equipes et Pilotes de la catégorie LMGTE de la saison ELMS 2019, alors qu’une course reste encore à disputer.

Sixième manche – Déjà sacré à Spa-Francorchamps, Luzich Racing termine sa saison en beauté par une victoire au Portugal. Fabien Lavergne réussit un superbe départ. Nicklas Nielsen puis Alessandro Pier Guidi bouclent les 4 heures de course avec à l’arrivée une avance de 50 secondes sur l’autre Ferrari (n°60) de Kessel Racing.

Actualités liées

> La saison des Iron Dames Le 30/11/2019 à 17:30

> Nicklas Nielsen : Portrait du Rookie de l’année Le 26/11/2019 à 12:20

> La route vers le titre : Luzich Racing Le 17/11/2019 à 14:00

> Séance de rattrapage avec Matt Griffin (épisode 6) Le 26/10/2019 à 08:16

> Portimão : quel Success Ballast en LMGTE ? Le 21/10/2019 à 18:00

Prochaine session

Tests Officiels

Session 1

Classement 2019
ELMS sur les réseaux sociaux