En partenariat avec :

Accueil / Le renouveau du LMP3

Photo © JEP/ ELMS

Le renouveau du LMP3

LM P3 - 17/12/2019 - Jeff CARTER

En 2020, la nouvelle génération de LMP3 fera son entrée en European Le Mans Series. La catégorie LMP3 fait partie intégrante de l’ELMS depuis 2015 et a été introduite par l’ACO en 2014.

3 constructeurs LMP3 ont participé à l’ELMS : Ligier avec la JS P3, Norma avec la M30 et Ginetta avec la P3-15. Les trois constructeurs ont remporté des pôles positions et des podiums mais seulement Ginetta et Ligier ont remporté des titres ELMS.

Au cours des cinq dernières saisons, la catégorie LMP3 a pris part à 29 courses, Ligier étant le constructeur le plus victorieux.

Les équipes roulant en Ligier ont remportés 13 pôles position, 22 victoires et 42 podiums depuis 2015 et les débuts de Graff à Estoril pour la finale de la saison.

Les équipes Ginetta ont quant à elles remporté 5 pôles, 5 victoires et 9 autres podiums en 2015 alors que Norma a 11 pôles position, 2 victoires et 6 podiums à son actif.

 

Retour sur les saisons passées

2015

La première saison du LMP3 en 2015 attire six équipes, et Team LNT remporte la première manche avec la Ginetta P3-15. La Légende du cyclisme Sir Chris Hoy et son coéquipier Charlie Robertson remportent le titre cette année-là grâce notamment à cinq pôles position.

Ensemble ils remportent quatre victoires en cinq courses avec seulement un DNF à Imola, course remportée par la Ginetta de University of Bolton pilotée par Morten Dons et le champion LMP3 2018 Rob Garofall.

Lors des quatre premières courses à Silverstone, Imola, Red Bull Ring et Paul Ricard, Ginetta est le seul châssis en piste. Cependant, lors de la dernière manche à Estoril la Ligier JS P3 fait ses débuts avec l’équipe française Graff (Eric Trouillet, Gary Findlay, Thomas Accary) qui termine deuxième derrière la Ginetta n°2 de Team LNT qui remporte le titre.

2016

Après une première saison réussie la catégorie LMP3 attire 19 voitures en 2016 pour la première manche à Silverstone avec 18 Ligier et une seule Ginetta P3-15.

Le championnat compte désormais six manches avec l’ajout de Spa-Francorchamps au calendrier. United Autosports remporte en 2016 le premier de ses deux titres LMP3. Alex Brundle, Christian England et Mike Guash remportent trois victoires, deux podiums et une pole position lors de la dernière manche à Estoril leur permettant de remporter le titre.

La Ginetta ne participe qu’aux deux premières courses de la saison 2016, Ligier remporte les 6 pôles et les 18 places sur le podium possible lors de cette deuxième saison. Au Paul Ricard le plateau s’élève à 20 voitures et à la fin de la saison c’est 16 équipes qui ont pris part à au moins une course ELMS.

2017

En 2017, la catégorie LMP3 continue d’attirer de nombreuses équipes avec 17 voitures au départ des six courses. La première manche à Silverstone voit l’arrivée de la Norma M30 avec deux autos sur la grille. Au Paul Ricard, la quatrième course de la saison, c’est quatre Norma qui sont au départ.

Les équipes Ligier continuent de dominer en décrochant cinq pôles position, cinq victoires et onze autres podiums tout au long de la saison.

Norma remporte sa première victoire à Monza grâce à la M30 n°19 de M Racing YMR pilotée par Ricky Capo et Erwin Creed. Norma décroche ensuite sa première pole position au Red Bull Ring avec le M30 n°7 de Duqueine Engineering pilotée par David Droux.

Sean Rayhall et John Falb au volant de la Ligier JS P3 n°2 de United Autosports sont titrés champions LMP3 2016 grâce à deux victoires et trois podium. Il s’agit du deuxième titre consécutif pour l’équipe anglo-américaine.

2018

En 2018, le plateau LMP3 est toujours aussi conséquent avec 18 voitures en moyenne. Ligier continue d’avoir la part belle avec 14 JS P3 contre 4 Norma.

Norma remporte cette saison cinq pôles sur six : deux avec M Racing – YMR et trois avec Ultimate. Eurointernational décroche l’unique pôle pour Ligier lors des 4 Heures de Silverstone.

En course, c’est l’inverse, avec Ligier qui remporte 16 des 18 places sur le podium dont les 6 victoires.

En 2018, le titre de champion LMP3 revient à RLR MSport, Job Van Uitert, John Farano et Rob Garofall grâce à 2 victoires et une seconde place.

2019

La grille 2019 est composée de 14 voitures : 9 Ligier face à 5 Norma lors des 6 manches de la saison où le circuit de Barcelone remplace le Red Bull Ring dans le calendrier.

Encore une fois, les équipes Norma dominent les qualifications avec 5 pôles pour la M30 et une seule pour Ligier. Tout comme en 2018, Ligier prédomine en course avec 14 podiums sur 18 dont 5 victoires.

La course aux titres se joue entre deux Ligier JS P3, Eurointernational et Inter Europol Competition. La dernière manche à Portimão est déterminante et se termine en faveur d’Eurointernational après le rejet de l’appel d’Inter Europol Competition sur la pénalité de 9 tours qui leur a été infligée pour non-respect du temps minimum de conduite du pilote bronze.  

Le champion LMP3 2018 en Michelin Le Mans Cup, Jens Petersen et le danois Mikkel Jensen, sont donc titrés champions LMP3 ELMS grâce à trois victoires, une deuxième place et une pole position.

La prochaine étape

Quatre constructeurs sont à même de produire la nouvelle génération de LMP3, qui seront sur les circuits de 2020 à 2024 : Ligier, Ginetta, Adess et Duqueine Automotive (qui remplace Norma).

Les voitures seront toutes équipées d’un moteur Nissan VK56, en lieu et place du moteur VK50 V8. Cependant, les équipes ont l’autorisation de continuer d’exploiter le moteur actuel en l’adaptant afin d’avoir la même puissance que le moteur VK56.

Actualités liées

> Histiore d'une équipe: Nielsen Racing à la conquête du titre Le 19/05/2020 à 12:00

> Nielsen Racing lance sa collecte de fond Le 20/04/2020 à 14:06

> Realteam Racing annonce son programme sportif 2020 Le 20/02/2020 à 17:18

> 360 Racing présente son équipage 2020 Le 27/01/2020 à 12:00

> Découvrez la Ligier JS P320 Le 24/01/2020 à 14:07

Prochaine session
Classement 2019
ELMS sur les réseaux sociaux