En partenariat avec :

Accueil / Le Castellet : premières pôles ELMS pour IDEC Sport et M.Racing-YMR

Photo © Jakob Ebrey Photography

Le Castellet : premières pôles ELMS pour IDEC Sport et M.Racing-YMR

ELMS - 14/04/2018 - Jeff CARTER

A l'issue de trois séances de qualifications à rebondissements en vue des 4 Heures du Castellet, première manche European Le Mans Series (ELMS) 2018, les pôle positions des trois catégories pour la course de demain se sont jouées dans les toutes dernières minutes : en LMGTE, le meilleur temps est l'œuvre de Proton Competition, tandis que IDEC Sport et M.Racing-YMR signent leur première pole position en ELMS.

Paul-Loup Chatin offre à IDEC Sport sa première pole position, après que les qualifications LMP2 aient été interrompues au drapeau rouge. La Ligier n°22 de Bruno Senna (United Autosports) a connu un problème dans son tour de sortie, et le Brésilien a été contraint de s'arrêter au bout de la ligne droite du Mistral. Seuls trois pilotes ont pu couvrir un tour lancé avant cette suspension de séance.

Lorsque reprennent les qualifications LMP2, il reste moins de six minutes. On assiste alors à une véritable ruée en piste pour réaliser un chrono. Titré en LMP2 en 2014, Paul-Loup Chatin signe un temps de 1'41''194 au volant de l'ORECA 07-Gibson n°28 à tout juste deux minutes du drapeau à damier, et s'offre ainsi sa première pole position ELMS - une première également pour IDEC Sport - depuis la manche 2016 du Red Bull Ring.

L'ORECA-Gibson  n°33 de Matthieu Vaxivière (TDS Racing) est deuxième. En 1'41''638, le Français est à 0"444 de Chatin, et précède de 0"266 l'ORECA n°21 de Ben Hanley (DragonSpeed).

La catégorie LMP3 est emmenée par la Norma M30 n°19 de David Droux (M.Racing-YMR). Le Suisse signe sa première pole et celle de son équipe lors du tout dernier tour lancé couvert en piste avant le baisser du drapeau à damier.

La Norma M30 n°17 de Matthieu Lahaye (Ultimate) est deuxième en 1'51''991, après annulation du temps de 1'51''975 de Job van Uitert (Ligier RLR MSport n°15) pour dépassement des limites de la piste. Mais le chrono précédent du Néerlandais lui assure la quatrième place, à 4 millièmes de la Norma n°8 d'Alex Toril (DKR Engineering).

Les qualifications de la catégorie LMGTE s'achèvent sur un doublé Porsche, qui confirme le rythme de la GT allemande en essais libres et lors des essais officiels d'avant-saison. Matteo Cairoli se montre le plus rapide au volant de la 911 RSR n°88 de Proton Competition. En 1'53''377, il devance de deux dixièmes la n°86 de Ben Barker (Gulf Racing).

Titré dans cette catégorie en 2017, JMW Motorsport s'élancera depuis la troisième position, grâce à Miguel Molina, auteur d'un temps de 1'54''562 sur les 5,8 kilomètres du Circuit Paul Ricard au volant de la Ferrari 488 GTE n°66.

Le départ des 4 Heures du Castellet sera donné ce dimanche 15 avril 2018 à midi.

CLIQUEZ ICI pour les résultats complets des qualifications des 4 Heures du Castellet.

Prochaine session

RED BULL RING

Course

Classement 2018
ELMS sur les réseaux sociaux