En partenariat avec :

Accueil / La saison 2018 de Phil Hanson

Photo © Jakob Ebrey Photography

La saison 2018 de Phil Hanson

ELMS - 29/11/2018

Phil Hanson est l’un des plus jeunes espoirs de l’ELMS et, à seulement 19 ans, il est devenu le plus jeune pilote à avoir remporter une course ELMS au classement général.

« Je dois tout d’abord remercier Filipe (Albuquerque) pour cette saison. Filipe m’a coaché toute l’année et m’a aidé à m’améliorer sur de nombreux points notamment la gestion des pneus durant la course. Surtout en termes d’économie d’usure de ces derniers, ne pas maintenir un rythme effréné lorsque je m’éloigne de la tête mais juste garder l’écart, rester calme sachant qu’à un moment donné, nos pneus seront en meilleur état que ceux de nos adversaires.

Quand je repense à la saison dans son ensemble, nous avons eu des hauts et des bas mais nous avons conclu cette année sur une note positive.

Bruno (Senna) était mon coéquipier au Paul Ricard car Filipe avait un autre engagement aux Etats-Unis. Bruno a rencontré des problèmes électroniques lors des qualifications, je suis donc parti de la 17e place. J’ai rapidement souffert d’une crevaison après un contact avec une autre voiture qui a également endommagé l’échappement engendrant des problèmes de puissance pour le reste de la course.

A Monza, nous nous classons 10e, ce n’était juste pas notre course. Filipe a été pénalisé d’un « drive-through » après un contact avec une LMP3 sans dommage pour les voitures. Pour ma part, ma performance était bonne. J’ai mené la course jusqu’à la fin où nous avons dû parier sur notre stratégie au moment d’effectuer notre drive-through qui nous a fait perdre du temps.

Nous terminons 4e au Red Bull Ring mais nous avons été promus 3e suite aux vérifications techniques d’après-course. Cette course était piégeuse à cause de la pluie qui affectait certaines parties de la piste.

A Silverstone, nous avons eu des problèmes d’adhérence, un manque d’adhérence pour être plus précis. J’ai eu un départ difficile, en effet pour éviter un accident j’ai dû sortir de la piste et j’ai perdu des places. Comme la voiture n’était pas très rapide, j’ai dû me battre pour remonter dans le classement. La course s’est ensuite terminée pour nous lorsqu’un morceau de pneu a volé dans le cockpit déclenchant l’extincteur et éteignant le moteur automatiquement. Pour des raisons de sécurité je n’ai pas pu redémarrer, mais heureusement, cela ne s’est pas produit à grande vitesse.

Nous avons rebondi à Spa avec une victoire grâce à la stratégie de l’équipe. Filipe s’est qualifié en première ligne et j’ai pris le départ dans des conditions désastreuses. Je suis rentré au stand après 30 minutes sous Safety Car et Filipe a pris le volant. Nous étions en tête à mi-course lorsque celle-ci a été stoppée avec un drapeau rouge suite aux conditions météo. C’était super de remporter enfin une victoire en LMP2 après les déceptions du début de saison.

Nos performances en qualification ont également montré que nous avons un très bon rythme sur le sec. Il est important de noter que nous avons débuté la saison avec des pneus Dunlop et, qu’à partir de Spa, nous sommes passés en Michelin car nous pensions qu’ils conviendraient mieux à la Ligier. Terminer la saison avec deux victoires (Spa et Portimão) est fantastique. Tout le monde chez United, Onroak et Ligier a travaillé très dur toute l’année. C’est génial qu’avec Filipe, nous ayons pu leur offrir ses deux succès. »

Prochaine session

TESTS CASTELLET

Session 1

Classement 2018
ELMS sur les réseaux sociaux