En partenariat avec :

Accueil / La route vers le titre : Idec Sport

Photo © JEP/ ELMS

La route vers le titre : Idec Sport

LM P2 - 12/11/2019 - Jeff CARTER

L’équipe française Idec Sport a remporté les titres de Champions European Le Mans Series 2019 Equipe et Pilotes avec Paul Loup Chatin (déjà titré en 2014), Memo Rojas (titré en 2017) et Paul Lafargue.

L’équipe a glané 105 points au cours de la saison avec deux victoires, deux deuxième places, une 5e et 6e place ainsi qu’une pole position décrochée à Barcelone. Idec Sport met ainsi un terme à la domination de G-Drive Racing, titrée ces trois dernières années, qui termine deuxième à seulement 4 points de l’équipe française.

La saison débute à domicile pour Idec Sport avec les 4 Heures du Castellet. Paul Loup Chatin voit la pole position lui échapper de seulement 0.025secondes, en faveur de Norman Nato au volant de l’Aurus 01 n°26 de G-Drive Racing. Après une rude bataille pour cette manche d’ouverture, c’est l’Oreca 07 n°21 de DragonSpeed qui l’emporte à 16 secondes de la n°28 d’Idec Sport.

A Monza, en mai, Paul Loup Chatin établit un bon temps en qualification lui permettant de prendre le départ de la seconde ligne derrière l’Oreca n°37 de Cool Racing en pole position et l’Aurus n°26 de G-Drive Racing. Suite aux vérifications techniques post-qualification, la voiture est rétrogradée en fond de grille LMP2 à cause d’un disfonctionnement du contacteur externe de déconnection de transmission entrainant l’annulation de tous les temps. L’Oreca est réparée avant le départ et a pu se battre aux avant-postes afin de franchir la ligne d’arrivée en 2e position, à 2.1 secondes derrière l’Aurus 01 de G-Drive Racing.

Les équipes prennent ensuite la route de la 87e édition des 24 Heures du Mans où Idec Sport termine 5e LMP2 et est la première équipe ELMS à passer le drapeau à damiers.

Un mois plus tard, la saison ELMS reprend pour la 3e manche de la saison, les 4 Heures de Barcelone. Idec Sport décroche la pole avec un tour en 1m32.765. Paul Loup Chatin devance de plus d’une demi seconde le reste du peloton. Suite à une course ponctuée de Full Course Yellow et Safety Car, Idec Sport termine 5e.

A Silverstone, Idec Sport a su rebondir après Barcelone et la déception de ne pas avoir capitalisé sur leur pole position. L’équipe française prend le départ 3e sur la grille et se maintient en seconde position jusqu’au moment où Jean-Eric Vergne au volant de la n°26 effectue un ravitaillement à 4 minutes de la fin, permettant à Memo Rojas de prendre la tête et à l’équipe de remporter sa première victoire.

Spa n’a pas été une épreuve facile pour Idec Sport. Après un accident important au Raidillon en essais libres, la voiture a dû être reconstruite entièrement et n’a pas pu prendre part aux qualifications. Le pilote, Paul Loup Chatin, a quant à lui été déclaré apte à prendre le départ. Parti du fond de la grille, le duo franco-mexicain termine 6e au général à seulement 55 secondes du vainqueur, United Autosports.

Lors de la finale, Idec Sport arrive à Portimão en 2e position du classement du championnat à 13 points du leader, G-Drive Racing. L’équipe française doit donc décrocher la victoire pour être titrée et espérer que G-Drive Racing termine 4e ou moins. Lors des qualifications, Paul Loup Chatin place sa voiture en 3e ligne sur la grille de départ en signant le 5e temps, Jean-Eric Vergne ne décrochant que le 8e temps tout se jouera donc lors des 4 heures de course !

La finale de la saison 2019 a été jalonnée de Full Course Yellow et Safety car, forçant les équipes à revoir leurs stratégies. La bataille fait rage entre Memo Rojas et Job Van Uitert au volant de l’Aurus n°26. Au virage 4, Job Van Uitert vient heurter l’Oreca n°28 et le mexicain se retrouve dans le mauvais sens de la piste. Job Van Uitert est ensuite pénalisé d’un Drive Through pour avoir causé l’incident rétrogradant la voiture russe en 8e position. Paul Loup Chatin prend ensuite la tête et doit faire face aux assauts de Phil Hanson au volant de l’Oreca n°22 de United Autosports lors des 30 dernières minutes de course. L’Oreca n°28 franchit le drapeau à damiers en premier permettant à Idec Sport, Paul Loup Chatin, Memo Rojas et Paul Lafargue d’être titrés champions European Le Mans Series 2019.

L’équipe française décroche ainsi son invitation pour les 24 Heures du Mans 2020 où elle sera rejointe par G-Drive Racing, vice-championne ELMS. Il s’agit de la première année où la deuxième équipe au championnat se voit attribuer une invitation aux côté des champions.

Du côté des pilotes, Paul Loup Chatin remporte son 3e titre ELMS après ceux remportés en 2013 (LMPC) et 2014 (LMP2), Memo Rojas décroche lui sa 2e couronne ELMS, s’ajoutant à celle de 2017 avec G-Drive Racing.

CLIQUEZ ICI pour télécharger tous les résultats.

Actualités liées

> Une LMP2 dans les rues du Portugal Le 05/12/2019 à 17:00

> Idec Sport: Retour sur une saison de folie Le 06/11/2019 à 11:54

> LMP2 : le compte à rebours a commencé Le 25/10/2019 à 09:40

> Séance de rattrapage avec Job Van Uitert (épisode 6) Le 24/10/2019 à 18:00

> Qui décrochera la 6e pole position de la saison en LMP2 ? Le 17/10/2019 à 16:00

Prochaine session

Tests Officiels

Session 1

Classement 2019
ELMS sur les réseaux sociaux