En partenariat avec :

Accueil / L’ELMS : Une plateforme pour les jeunes pilotes

Photo © Jakob Ebrey Photography

L’ELMS : Une plateforme pour les jeunes pilotes

ELMS - 10/10/2018 - Jeff CARTER

Lors des 4 Heures de Spa-Francorchamps Phil Hanson, aux côtés de Filipe Albuquerque, a remporté sa première victoire en European Le Mans Series.

A seulement 19 ans 2 mois et 18 jours, le jeune britannique devient le plus jeune pilote à remporter une victoire au classement général en ELMS. Il bat le record du russe Matevos Issakyan qui avait remporté la victoire lors des 4 Heures du Castellet 2017 et qui avait lui battu le record du Suisse Hugo De Sadeleer.

Depuis 2013, 7 pilotes âgés de 22 ans ou moins sont montés sur la plus haute marche du podium LMP2 et deux sont même devenus champions ELMS : Harry Tincknell et Léo Roussel.

Ryo Hirakawa qui a participé au titre de Léo Roussel et Memo Rojas en 2017 fait lui aussi partie des plus jeunes vainqueurs au général tout comme l’Australien James Allen qui avait 21 ans lors de sa victoire à Spa en 2017.

Le titre du plus jeune vainqueur d’une course ELMS revient à Kay Van Berlo, qui était âgé de seulement 17 ans lors de sa victoire en LMP3 à Monza aux cotés de Giorgio Mondini. Auparavant le plus jeune vainqueur de la catégorie était Charlie Robertson qui avait remporté à l’âge de 18 ans et avec Sir Chris Hoy la toute première course LMP3 en 2015 aux 4 Heures de Silverstone.

Thomas Laurent a également remporté sa première victoire LMP3 à l’âge de 18 ans lors des 4 heures d’Estoril 2016. Nommé Rookie de l’année en ELMS, il pilote désormais en Championnat du Monde d’Endurance de la FIA (WEC) et est monté sur le podium « général » des 24 heures du Mans.

Le plus jeune vainqueur en LMGTE est Matteo Cairoli. Le pilote italien a remporté sa première victoire de catégorie en 2016 aux 4 Heures d’Estoril et pilote désormais également en FIA WEC.

Prochaine session

TESTS CASTELLET

Session 1

Classement 2018
ELMS sur les réseaux sociaux