En partenariat avec :

Accueil / L’ELMS et le Castellet : une histoire de longue date

L’ELMS et le Castellet : une histoire de longue date

ELMS - 19/01/2018 - Jeff CARTER

Le circuit Paul Ricard et l’European Le Mans Series ont une longue histoire en commun. Depuis 2008, l’ELMS s’est rendu sur le circuit du Castellet dans le sud de la France pas moins de 15 fois, 7 pour les Tests Officiels et lors de 8 courses.

En 2008 et 2009 les Tests pré-saison des Le Mans Series se sont déroulés en mars, le climat méditerranéen faisant du circuit Paul Ricard la destination idéale, les circuits nord-européens sortent tout juste de l’hiver.

En 2010 les Le Mans Series sont de nouveau retournées au Paul Ricard pour les tests de début de saison et pour la course se déroulant un mois plus tard les 9 et 10 avril. Les 8 Heures du Castellet ont cette année là été remportées par Allan McNish et Dindo Capello à bord de leur Audi R15.

La saison 2011 était la dernière année des LMP1 sur la grille des LMS et a vu la Judd de Pescarolo décrocher la victoire.

En 2012, l’année où les Le Mans Series ont été renommé  l’European Le Mans Series, la catégorie LMP2 est devenu la catégorie reine. L’Oreca n°46 (Thiriet by TDS Racing) de Pierre Thiriet et Mathias Beche a franchi le drapeau à damiers des 6 heures du Castellet en tête. JMW Motorsport et Prospeed Competition ont respectivement remporté la victoire en LMGTE Pro et Am.

Après une absence de deux ans, les Tests Officiels sont de retour au Paul Ricard en 2013 et il en fut ainsi jusqu’en 2017 où les tests se sont déroulés à Monza.

En 2013 la manche du Castellet a été décalée en septembre et est devenue la finale du championnat. Le Champion du Monde et vainqueur des 24 Heures du Mans 2017 Brendon Hartley (Murphy Prototypes) a d’ailleurs remporté son unique course en ELMS lors de cette finale aux côtés du suisse Jonathan Hirshi.

La course de 2014 qui est passée au format de 4 heures, a été maintenue en septembre mais Estoril a remporté le rôle de finale. Cette année là la victoire a été attribué à l’équipe locale Newblood by Morand Racing.

En 2015, les 4 Heures du Castellet ont vu le sacre des premiers champions LMP3 : Chris Hoy et Charlie Robertson qui ont remporté la course et se sont assurés le tout premier titre de la catégorie. Greaves Motorsport a gagné en LMP2 avant de remporter le titre quelques semaines plus tard au Portugal.

En 2016, la saison ELMS était composée de 6 courses avec le Castellet en août pour la 4e étape du championnat, suivi par le nouvel arrivant : Spa-Francorchamps en septembre puis Estoril en octobre. La victoire est revenue pour la deuxième fois à Pierre Thiriet et Mathias Beche (Thiriet by TDS Racing) secondés par le pilote officiel Toyota Mike Conway.

En 2017, les tests officiels se sont déroulés sur le célèbre circuit de Monza et les 4 Heures du Castellet ont une nouvelle fois été le théâtre d’une course à rebondissements qui a vu les russes Matevos Isaakyan et Igor Orudzhev passer le drapeau à damiers en tête offrant à SMP Racing sa première victoire en LMP2. John Falb et Sean Rayhall ont quant à eux soulevé le trophée en LMP3 avant d’être titrés champion européen avec United Autosports. En LMGTE, la Ferrari F488 n°51 de Spirit of Race a été victorieuse.

En 2018, les Tests Officiels seront de retour sur le circuit du Castellet les 9 et 10 avril suivi par la première manche de la saison le dimanche 15 avril.

La course du Castellet a toujours été un bon indicateur quant aux éventuels futurs champions à la fin de la saison. Qui sera sur le devant de la grille des 4 Heures du Castellet ? Rendez-vous le 15 avril lors du lancement de la saison 2018 de l’European Le Mans Series pour le découvrir !

Actualités liées

> Un point sur le classement Le 22/05/2018 à 18:07

> 4 Heures de Monza: les statistiques après-course Le 18/05/2018 à 15:00

> 24 Heures du Mans: J-30 Le 17/05/2018 à 10:19

> DUQUEINE ENGINEERING P6 AUX 4 HEURES DE MONZA Le 15/05/2018 à 09:19

> Réactions des vainqueurs des 4 Heures de Monza Le 13/05/2018 à 19:56

Prochaine session

RED BULL RING

Course

Classement 2018
ELMS sur les réseaux sociaux