En partenariat avec :

Accueil / G-Drive en tête des FP1 à Monza

Photo © Jakob Ebrey Photography

G-Drive en tête des FP1 à Monza

ELMS - 10/05/2019 - Jeff CARTER

L’Aurus 01-Gibson n°26 de G-Drive Racing a donné le rythme lors de la première séance d’essais libres des 4 Heures de Monza. Norma Nato a établi le tour le plus rapide du circuit de 5,7km en 1m36.243, soit deux dixièmes plus vite que son plus proche rival.

La séance de 90 minutes s’est déroulée sous le soleil sur l’Autodromo Nazionale di Monza. La séance a été interrompue par 3 Full Course Yellow et s’est conclu par un drapeau rouge à 3 minutes de la fin suite à la collision entre l’Aurus n°26 (Job Van Uitert) et l’Oreca n°35 de BHK Motorsport.

L’Oreca n°28 d’Idec Sport est 2e avec un chrono de 1m36.519 réalisé par Paul-Loup Chatin. Ils devancent de 0,365s l’Oreca n°37 de Cool Racing pilotée par Nico Lapierre.

En 4e position on retrouve la Dallara de Ben Barnicoat avec un tour en 1m37.156s.

La catégorie LMP3 a été menée par la Norma n°10 d’Oregon Team pilotée par Damiano Fioravanti avec un tour en 1m44.908.

Les trois premières voitures sont séparées de seulement 1 dixième. Fioravanti devance de 0.080s Colin Noble au volant de la Norma n°7 de Nielsen Racing. Juste derrière on retrouve la Norma-Nissan n°19 de M Racing pilotée par Lucas Légeret.

La Porsche n°56 de Team Project 1 (Jörg Bergmeister) a été la plus véloce des LMGTE avec un tour en 1m48.075, devançant de 2 dixième la Ferrari F488 n°66 de JMW Motorsport pilotée par Matteo Cressoni.

La seconde séance d’essai libre se déroulera demain, samedi 11 mai à partir de 11H.

CLIQUEZ ICI pour les résultats.

Actualités liées

> Revivez les 4 Heures de Monza en vidéo Le 24/05/2019 à 18:30

> Les 4 Heures de Monza en chiffres Le 22/05/2019 à 17:30

> La Chronique de Rooky #2 Le 17/05/2019 à 17:00

> Réactions des pilotes après les 4 Heures de Monza Le 15/05/2019 à 14:19

> 24 Heures du Mans : la liste provisoire des 186 pilotes Le 14/05/2019 à 16:54

Prochaine session
Classement 2019
ELMS sur les réseaux sociaux