En partenariat avec :

Accueil / Est-ce l’année de G-Drive au Mans ?

Photo © Jakob Ebrey Photography

Est-ce l’année de G-Drive au Mans ?

ELMS - 07/06/2018 - Jeff CARTER

Depuis 2013, la livrée orange et noire de G-Drive Racing s’est illustrée aux 24 Heures du Mans, la plus grande course d’Endurance au Monde et l’équipe a pu jouir de plusieurs pôle positions et deux podiums lors des cinq dernières courses. Cependant l’équipe n’a pas encore eu la chance de remporter une victoire au Mans.

G-Drive Racing a très bien débuté la saison. Après avoir terminé 4e de la manche d’ouverture de l’European Le Mans Series au Castellet, Roman Rusinov, Jean-Eric Vergne et Andrea Pizzitola ont mené l’Oreca 07 n°26 à la victoire lors des Total 6 Heures de Spa-Francorchamps (FIA WEC) suivie par une autre victoire à Monza lors de la 2e manche de l’ELMS en Italie.

Le champion du Monde d’Endurance de la FIA LMP2 2015, Roman Rusinov a piloté lors de toutes les courses et le pilote de 36 ans, originaire de Moscou, a les yeux rivés sur la plus haute marche du podium des 24 Heures du Mans les 16 et 17 juin prochain. Mais il ne se fait aucune illusion sur l’ampleur de la tâche à accomplir.

« Le Mans est une course compliquée » explique Roman Rusinov. « Chaque année, nous essayons de nous préparer au mieux, avec le meilleur équipage possible, la meilleure voiture et la meilleure équipe. Cependant, il y a tellement de facteurs qui peuvent être contre vous au Mans. »

« Ou alors au contraire, tout peut se dérouler parfaitement et vous pouvez gagner. C’est ce qui s’est passé l’année dernière avec Jackie Chan DC Racing, qui a fait une course parfaite et termine sur le podium au général. Vous savez parfois, c’est juste votre année. Vous ne pouvez pas arriver aux 24 Heures du Mans en disant je vais gagner, cela ne fonctionne pas comme ça. »

« En ce qui me concerne, j’essaie juste de prendre du plaisir. J’adore piloter, et j’aime tout ce qu’il y a autour du Sport Automobile, Le Mans, le FIA WEC et l’ELMS. J’essaie simplement de profiter de chaque instant quand je pilote ces voitures. Le Mans est un évènement énorme où vous pilotez et profitez. »

« Il ne s’agit pas juste de moi, Andrea ou Jean-Eric, il y a également toute une équipe derrière nous. Nous avons environ 65 personnes qui nous entourent et mettent toutes les chances de notre côté. Nous avons gagné à Monza, à Spa mais Le Mans c’est différent. »

Les 24 Heures du Mans se dérouleront les 16 et 17 juin prochain et 13 concurrents ELMS y seront représentés sur les 60 voitures engagées pour cette 86e édition.

Actualités liées

> Henrique Chaves : Piloter à domicile Le 18/10/2018 à 14:10

> Portimão, le dernier rendez-vous ELMS 2018 Le 17/10/2018 à 10:15

> 5 faits sur Portimão Le 12/10/2018 à 17:00

> L’ELMS : Une plateforme pour les jeunes pilotes Le 10/10/2018 à 10:35

> J-20 avant la grande finale Le 08/10/2018 à 10:15

Prochaine session
Classement 2018
ELMS sur les réseaux sociaux