En partenariat avec :

Accueil / De la scène européenne à la scène mondiale

Photo © Jakob Ebrey Photography

De la scène européenne à la scène mondiale

ELMS - 16/02/2018 - Jeff CARTER

L’European Le Mans Series a toujours été un des meilleurs terrains de jeu pour les équipes et pilotes souhaitant un jour atteindre la scène mondiale : le Championnat du Monde d’Endurance de la FIA (WEC).

La grille de la Super Saison 2018/2019 révélée vendredi 9 février, comporte de nombreuses équipes et pilotes qui ont fait leurs débuts en ELMS avant d’évoluer au sein de la pyramide de l’Endurance.

Une des têtes d’affiche de l’ELMS en 2017, DragonSpeed fait son entrée en WEC cette saison avec 2 voitures : une en LMP1 et une en LMP2 et engage également une LMP2 en ELMS. L’équipe américaine, qui exploitait la voiture du champion ELMS 2017 G-Drive Racing, aligne en 2018/2019 une BR Engineering- Gibson en catégorie LMP1 avec au volant des habitués de l’ELMS : Henrik Hedman et Ben Hanley aux cotés de Renger Van der Zande. Henrik et Ben piloteront également en ELMS avec Nicolas Lapierre.

Thomas Laurent, qui a remporté plusieurs courses en LMP3 en 2016 passe en catégorie LMP1 en 2018/2019 et intègre le team Rebellion Racing. Il roulera également en ELMS avec APR- Rebellion Racing.

Le champion LMP3 en 2015 Charlie Robertson passe lui aussi en WEC après avoir été nommé comme pilote principal sur le Ginetta G60-LT-P1-Mecachrome  n°5 de CEFC TRSM Racing. 

L’équipe russe SMP Racing, bien connu du paddock ELMS et vainqueurs à plusieurs reprises en LMGTE et GTC alignent cette saison 2 LMP1 en Championnat du Monde d’Endurance de la FIA.

Le champion ELMS 2012 TDS Racing engage une nouvelle fois une LMP2 en WEC avec au volant des habitués de l’ELMS François Perrodo et Matthieu Vaxivière rejoints par Loïc Duval.

Le Jackie Chan DC Racing a eu une année 2017 fantastique avec notamment une 1ère et 2e place en LMP2 aux 24 Heures du Mans. L’équipe est gérée par l’ancien champion ELMS JOTA Sport et engage 2 voitures pour cette Super Saison.

Racing Team Nederland est également une équipe ELMS qui a évolué en WEC. Ancien vainqueur des 24 Heures du Mans, Jan Lammers et Frits Van Eerd sont de nouveaux associés et sont rejoints par le champion ELMS 2016 Giedo Van Der Garde afin de former un équipage 100% hollandais pour la Super Saison 2018/2019.

De nombreux noms connus en ELMS figurent sur la grille LMGTE Pro du Championnat du Monde d’Endurance comme Alessandro Pier Guidi et James Calado (Ferrari) ou encore Harry Tincknell (Ford), Olivier Pla (Ford), Kevin Estre (Porsche) et Nicky Thiim (Aston Martin).

Le Champion de la Michelin Le Mans Cup 2016 TF Sport va courir cette année sur la scène mondiale en LMGTE Am après une saison réussie en ELMS en 2017. Salih Yoluc et Euan Hankey, pilotes habituels de l’équipe seront rejoints par le britannique Charles Eastwood. Nicky Thiim, pilote TF Sport en ELMS en 2017 est quant à lui, engagé avec Aston Martin Racing en LMGTE Pro.

La manche d’ouverture de la saison 2018 de l’European Le Mans Series, les 4 Heures du Castellet, se déroulera le dimanche 15 avril au Circuit Paul Ricard.

Prochaine session

SPA-FRANCORCHAMPS

Course

Classement 2018
ELMS sur les réseaux sociaux