En partenariat avec :

Accueil / Cool Racing: La fièvre Catalane

Photo © JEP/ ELMS

Cool Racing: La fièvre Catalane

LM P2 - 23/07/2019 - Communiqué de presse - Cool Racing

Troisième course, deuxième place sur la grille et premier podium en ELMS pour COOL Racing ! Un succès considérable pour l'équipe à Barcelone au moment d’accéder au Championnat du monde d’Endurance de la FIA (WEC), dont le Prologue se déroulera sur le tracé catalan les 23 et 24 juillet.

Samedi soir, la joie était comparable à celle d’une victoire. Au terme d’une folle épreuve semi-nocturne sur le circuit de Montmeló, l'Oreca 07-Gibson a franchi la ligne d’arrivée à la troisième position. Dès le premier virage, Antonin Borga avait annoncé la couleur en s’immisçant en tête, puis en signant le meilleur tour en course avant de passer le volant à Alexandre Coigny et Nicolas Lapierre.


Entraînement continu
Décidés à confirmer le potentiel entrevu au Castellet et à Monza, les membres de l'équipe ont préparé l’épreuve catalane avec une rare méticulosité pour affronter les défis de la chaleur et du pilotage nocturne. Après des essais libres fructueux, Nicolas hissait l'Oreca LMP2 en deuxième position sur la grille de départ lors des qualifications en dépit d’un tête-à-queue lors de son second tour lancé. « Rien de grave, car la voiture fonctionne très bien. Le principal est de rester concentré pour la course, qui sera l’une des plus difficiles de la saison. La nuit, le risque d’erreur augmente », analysait le pilote de Thonon.
Conscients de l’enjeu, Antonin et Alexandre se maintenaient avec brio dans le top 5 en début de course. Auteur du deuxième chrono des pilotes Bronze, le second nommé était enchanté : « Je me sens beaucoup plus à l’aise pour gérer le trafic », constatait le Vaudois après ses deux relais.

A l’arraché
A la mi-course, Nicolas tenait bon face aux assauts de Jonathan Hirschi (Graff #39) et occupait la troisième position au gré des « Full Course Yellow », avant de subir une crevaison à l’arrière gauche. Le Français repassait alors le baquet à Antonin, qui allait s’illustrer avec un relais de toute beauté à la nuit tombée. Quatrième, le Genevois fondait implacablement sur l’Oreca 07 #30 (Duqueine Engineering) et s’emparait de la troisième marche du podium dans le dernier tour !
En tête de l’épreuve dès le départ, l’Aurus 01-Gibson #26 du team G-Drive s’est imposée avec Roman Rusinov, Jean-Eric Vergne et Job Van Uitert. Prochaine manche de l’ELMS à Silverstone le 31 août prochain.

 

Alexandre Coigny : « Le but de cette course était d’obtenir un top 5. Ce podium représente une sacrée cerise sur le gâteau ! Mon objectif était d’améliorer mes performances et de me rapprocher d’Antonin et de Nico, une tâche rendue d’autant plus agréable que la voiture était impressionnante tout au long du week-end. »


Antonin Borga : « Je tiens à remercier toute l’équipe, et toutes les personnes qui nous ont soutenu depuis nos débuts. Quel succès ! Depuis notre arrivée sur le circuit, c’était difficile pour tout le monde, avec beaucoup de fatigue. Les mécaniciens se sont entraînés à réaliser des pit-stops irréprochables, les ingénieurs ont travaillé d’arrache-pied… C’est une splendide récompense. »


Nicolas Lapierre : « C’était une course exceptionnelle, du début à la fin ! La crevaison en milieu d’épreuve a failli nous coûter cher, mais au final, nous avons montré des performances très solides qui donnent soif pour la suite. Je suis extrêmement fier du travail accompli par l’équipe. »

Prochaine session
Classement 2019
ELMS sur les réseaux sociaux