En partenariat avec :

Accueil / Ce que les 24 Heures du Mans signifient pour Pierre Ragues

Photo © JEP/ ELMS

Ce que les 24 Heures du Mans signifient pour Pierre Ragues

LM P2 - 07/06/2019 - Sophie LIGER

Pierre Ragues (Duqueine Engineering n°30) est un habitué des 24 Heures du Mans, il nous raconte ce que la course mancelle représente à ses yeux.

Q : Vous participerez cette année à vos 12e 24 Heures du Mans, qu’est-ce que cela représente pour vous ?

Ce sera un moment très fort pour moi. Une 12ème participation dans cette épreuve, qui représente incontestablement la plus belle course au monde, est simplement magique. Je ne pourrai m’empêcher de penser aussi à ma première en 2006 et évidemment à quelques superbes podiums décrochés au terme de batailles incroyables comme en 2008 ou encore en 2017 assortie d’une superbe 4ème place au général ! Cette épreuve est tellement intense et folle qu’en fait les 24 Heures ne se raconte pas, il faut les vivre. Et la magie du départ, de la nuit ou encore de l’aube lorsqu’une autre course commence ! L'arche Dunlop avec le soleil rasant au petit matin, Je pourrais tout simplement en parler des heures...

Q : Duqueine Engineering, avec qui vous pilotez cette saison, participera pour la 1ère fois à l’épreuve mancelle, quels conseils avez-vous à leur donner ?

Tout d’abord je dois dire que, comme pour toutes les équipes, le premier adversaire est la course en elle-même et la gestion du temps est cruciale. La préparation en amont est déterminante et l’attention particulière au moindre détail une obligation car au-delà d’un défi sportif et technique, cette course est avant tout une aventure humaine et la gestion des hommes s’apparente à une vrai organisation militaire. Ceci dit, Duqueine Engineering a déjà prouvé être une équipe suffisamment humble pour ne pas sous-estimer la tâche tout en étant extrêmement professionnelle. C’est notre 2ème saison ensemble et bien sûr leur première au Mans, donc j’essaierai de transmettre toutes les informations nécessaires pour mettre à profit mon expérience sans compter aussi sur la présence de Romain Dumas à nos côtés qui est une montagne d’expérience à lui tout seul. Je suis persuadé que la super cohésion au sein de notre groupe sera un atout déterminant.

Q : Quel est votre objectif pour cette édition des 24 Heures du Mans ?

Comme tout pilote, j’aurais tendance à vous répondre être à l’arrivée dimanche à 15.00 car finir cette course est déjà un exploit en soi. Au-delà de cela, avec mes coéquipiers Nicolas (Jamin) et Romain (Dumas) nous sommes des compétiteurs et bien évidemment nous sommes au départ pour rechercher la performance et décrocher le meilleur résultat possible. La catégorie LMP2, cette année, est d’un niveau absolument exceptionnel et la bagarre sera intense dès le départ donc un quelconque pronostic serait hasardeux. N’oublions pas, au Mans c‘est la course qui décide !

Prochaine session
Classement 2019
ELMS sur les réseaux sociaux