En partenariat avec :

Accueil / Présentation / Historique
Consulter l'historique de l'année

Présentation saison ELMS 2018

Calendrier ELMS 2018

Avec de beaux plateaux et des concurrents de renom venant du monde entier, l’European Le Mans Series a une nouvelle fois été riche en émotions cette année sur six des plus beaux circuits d’Europe. Après 24 Heures de course qui ont vu 13 équipes différentes monter sur le podium toutes catégories confondues, les champions ont été couronnés à Portimão.

LMP2: G-Drive Racing remporte le titre après trois victoires.

Le nom de G-Drive Racing apparait pour la 3e année consécutive sur le trophée des Champions européens LMP2. L’Oreca 07 n°26, gérée par TDS Racing, a glané 100.25 points au cours des six courses 2018, terminant à 34.25 points devant l’Oreca n°24 de Racing Engineering.

Trois équipes, G-Drive Racing, Racing Engineering et United Autosports, ont remportés des victoires au classement général cette saison et 5 équipes différentes sont parties de la pole position sur six courses.

La saison a bien débuté pour l’équipe espagnole Racing Engineering qui remporte la victoire lors de ses débuts aux 4 Heures du Castellet. En mai, Jean-Eric Vergne démarre sa saison ELMS en Italie au volant de l’Oreca n°26 de G-Drive Racing et sort victorieux des 4 Heures de Monza aux côtés de Roman Rusinov et Andrea Pizzitola. Une seconde victoire en Autriche puis une troisième à Silverstone ouvre la perspective de la conquête du titre de champion 2018 à l’équipe avant les 4 Heures de Spa-Francorchamps.

Après deux heures de course, de fortes pluies ont entrainé l’arrêt de la course en Belgique avec un drapeau rouge. La Ligier n°22 de United Autosports, pilotée par Phil Hanson et Filipe Albuquerque remporte sa première victoire de la saison. A seulement 19 ans, Phil Hanson devient ainsi le plus jeune pilote à remporter une course ELMS au classement général.

L’Oreca n°26 de G-Drive Racing termine dans le bas du classement LMP2, mais avec seulement la moitié des points attribués, Roman Rusinov et Andrea Pizzitola sont déclarés Champion ELMS 2018.

La Ligier n°22 de United Autosports (Filipe Albuquerque, Phil Hanson) termine une nouvelle fois en tête à Portimão lors de la finale de la saison 2018.

LMP3 : De jeunes talents et des grilles fournies

La catégorie LMP3 a été le théâtre de courses à rebondissements en 2018. Cinq équipes différentes ont remporté la victoire sur 6 courses et le jeune Kay Van Berlo, à seulement 17 ans, est le plus jeune à remporter une course ELMS dans sa catégorie.

Le plateau LMP3 présentaient 18 voitures au départ des 4 Heures du Castellet et la Ligier n°15 de RLR MSport pilotée par Rob Garofall, Job Van Uitert et John Farano a très bien démarré sa saison avec une victoire. Un mois plus tard, c’est au tour de la Ligier n°11 d’Eurointernational (Giorgio Mondini et Kay Van Berlo) de monter sur la plus haute marche du podium après une lutte de longue haleine avec la Ligier n°2 de United Autosports et des champions LMP3 en titre Sean Rayhall et John Falb.

En Autriche, RLR MSport est une nouvelle fois victorieuse avec sa Ligier n°15. Rob Garofall passe le drapeau à damiers seulement 5 secondes devant Alex Kapadia au volant de la Ligier n°7 d’Ecurie Ecosse/ Nielsen.

Champion 2017, United Autosports remporte sa première victoire 2018 à Silverstone avec la Ligier n°3 de Tony Wells, Matt Bell et Garret Grist suivie par un nouveau succès à Spa pour la n°2 pilotée par John Falb et Scott Andrews (en remplacement de Sean Rayhall).

La saison LMP3 s’est terminée au Portugal avec la première victoire de la Ligier n°13 d’Inter Europol Competition (Martin Hippe et Jakub Smiechowski). Cependant, une 5e place aura suffit à RLR MSport, Job Van Uitert, John Farano et Rob Garofall pour remporter le titre de champions ELMS LMP3 2018.

LMGTE : Ferrari et Porsche au coude à coude

La catégorie LMGTE est l’une des plus compétitives du plateau ELMS et les batailles qui ont tenus en haleine les fans en sont la preuve.

La saison a débuté sur les chapeaux de roues au Castellet où la victoire s’est dessinée dans le dernier tour entre la Ferrari n°66 de JMW Motorsport (Miguel Molina) et la Porsche n°88 de Proton Competition (Matteo Cairoli). Les deux pilotes ont bataillé tour après tour avec Cairoli en tête mais c’est dans le dernier tour que Miguel Molina prend l’avantage et passe le drapeau à damiers en tête.

Lors des 4 Heures de Monza en mai, la Ferrari n°55 de Spirit of Race remporte la victoire de la plus belle des façons avec une avance de plus d’une minute sur la Porsche n°77 de Proton Competition.

En Autriche, Proton Competition est victorieuse pour la première fois de la saison avec la Porsche 911 RSR n°88 pilotée par Gianluca Roda, Giorgio Roda et Matteo Cairoli devançant d’un tour la Ferrari F488 GTE n°55 de Spirit of Race.

Les 4 Heures de Silverstone ont été riches en rebondissements. Les deux voitures de tête ont écopé de 10s de pénalité pour avoir dépassé les limites de la piste à plusieurs reprises. La n°66 de JMW Motorsport termine en tête, 10.126s devant la Porsche n°88 de Proton Competition pilotée par Matteo Cairoli. Une fois les pénalités de 10s attribuées, JMW Motorsport remporte la victoire à seulement 0.126s !

Riccardo Pera, Fabio Babini et Bret Curtis  sont victorieux à Spa-Francorchamps pour la première fois de la saison avec Ebimotors, l’équipe championne 2017 en Michelin Le Mans Cup.

Au Portugal, Gianluca Roda et Giorgio Roda sont entrés dans l’histoire de l’ELMS en devenant le premier duo père/ fils à être couronné champions LMGTE 2018. Avec Matteo Cairoli, ils placent la Porsche n°88 (Proton Competition) 3e des 4 Heures de Portimão, derrière la Porsche n°77 qui termine en tête permettant à Christian Ried, Dennis Olsen et Marvin Dienst de monter pour la première fois de l’année sur la plus haute marche du podium ELMS.

Classement 2018
Teams LMP2
  • 1 - G-Drive Racing (100.25pts)
  • 2 - Racing Engineering (66pts)
  • 3 - IDEC Sport (64pts)
  • 4 - United Autosports (54pts)
  • 5 - DragonSpeed (50.5pts)
  • 6 - Panis Barthez Competition (45.5pts)
  • 7 - TDS Racing (38pts)
  • 8 - Duqueine Engineering (35pts)
  • 9 - APR - Rebellion Racing (23.25pts)
  • 10 - United Autosports (23pts)
  • 11 - Graff (23pts)
  • 12 - G-Drive Racing (15.25pts)
  • 13 - Signatech Alpine Matmut (10pts)
  • 14 - SMP Racing (6pts)
  • 15 - AVF By Adrián Vallés (6pts)
  • 16 - High Class Racing (5.5pts)
  • 17 - Cetilar Villorba Corse (4.5pts)
  • 18 - Algarve Pro Racing (3.25pts)
  • 19 - IDEC Sport (1.25pts)
Tous les classements
Prochaine session

TESTS CASTELLET

Session 1

Classement 2018
Retrouvez nous sur...