La prochaine course arrive

Course - Sat, 10 Jul 2021 00:00:00 +0200

00

00

00

00

Ma zone
2021 . 05 . 13

Rencontre avec Job van Uitert

Lors de la dernière course European Le Mans Series en date sur le Red Bull Ring (Autriche), le pilote néerlandais Job van Uitert disputait sa première saison ELMS chez RLR MSport.

Non seulement il s’est imposé aux 4 Heures du Red Bull Ring en compagnie de Rob Garofall et John Farano, mais le trio a également remporté les titres Pilotes et Equipes 2018 de la catégorie LMP3.

Le vice-champion LMP2 des saisons ELMS 2019 et 2020 retrouve aujourd’hui le Red Bull Ring au volant de l’Oreca n°32 de United Autosports. Nous avons évoqué en compagnie de Job van Uitert cette victoire remportée voici trois ans, ainsi que ses attentes pour la course de dimanche prochain.

Lors de la dernière course que nous avons disputée ici, vous étiez en LMP3 chez RLR MSport et vous avez gagné la course puis le titre de la catégorie en 2018. Quels souvenirs gardez-vous de cette épreuve ?

Pour ma part, le Red Bull Ring a été une bonne course. J’ai eu une belle bagarre avec Mikkel (Jensen, ndlr) pendant le premier relais. Je ne crois pas avoir connu une lutte aussi longue avec un pilote d’un niveau tel que celui de Mikkel, qui est aussi un bon ami. C’était tout simplement beaucoup de plaisir.

Ça a duré une heure et ça s’est joué à la seconde. Pendant le deuxième relais, nous avons dû nous arrêter au stand et faire un changement de pilote et quand j’ai effectué ce relais, nous avions réussi à creuser un tel écart que nous avions un tour d’avance sur tout le monde quand le Safety Car est entré en piste.

Pour le reste de la course, John (Farano, ndlr) et Rob (Garofall, ndlr) ont terminé de très belle manière. Je me souviens que la deuxième moitié de la course était complètement folle, avec beaucoup de Full Course Yellows et de Safety Cars. Le Red Bull Ring offre toujours de belles courses c’est sûr.


Cette année, vous courrez sur une Oreca-Gibson LMP2 de United Autosports. En quoi la course LMP2 sera-t-elle différente par rapport à la catégorie LMP3 ?

J’ai revu aujourd’hui la course de 2018, et on voit qu’en LMP2 c’est plus agressif au niveau des dépassements, il y a beaucoup de trafic. C’est un circuit très court avec beaucoup de voitures en piste, alors côté LMP2 la gestion du trafic est plutôt difficile, ça demande une certaine gestion du risque, de savoir où on peut doubler ou pas. Ce sera plaisant à coup sûr.


Quelles sont vos réflexions sur le tracé du Red Bull Ring ? Quel est votre virage préféré et pourquoi ?

D’une manière générale, j’aime rouler sur le Red Bull Ring. Je viens ici depuis 2015 et la Formule 4. J’ai couru ici tous les ans, sauf les années où l’ELMS n’est pas venu. C’est un beau circuit avec une belle atmosphère. Quand on voit le paysage alentour, c’est un rêve de courir au cœur des montagnes. Si vous ne voulez pas d’un circuit plat et ennuyeux, si vous avez envie de beaux dénivelés, c’est ici qu’il faut venir.

Les virages que j’apprécie le plus sont les deux derniers. Ce sont certainement mes préférés, tout spécialement l’avant-dernier, compte tenu de la vitesse à laquelle on le négocie et aussi du fait qu’il est un peu en aveugle. Donc, on ne sait pas où on va se retrouver en sortie, c’est ce qui le rend plaisant.


La catégorie LMP2 n’a probablement jamais été aussi disputée en ELMS, avec sur la grille quelques-uns des meilleurs pilotes et écuries de l’endurance. Quelles sont vos attentes pour dimanche et qui voyez-vous comme vos plus sérieux rivaux ?

Pour cette course, je pense que nous allons avoir une belle concurrence, cette fois encore de la part de WRT, G-Drive et Panis, et bien sûr de nos compagnons d’écurie de la n°22. Tous peuvent être compétitifs, alors il faudra voir qui sera le plus rapide lors des essais qui nous attendent.

Je suis curieux de voir comment nous avons évolué depuis Barcelone. Là-bas, le rythme était bon, mais il nous faut encore progresser. Nous avons aussi vu ce que United Autosports a fait à Spa-Francorchamps en FIA WEC. Le rythme est donc très bon, alors nous pouvons en tirer parti et nous devrions être bien.

La prochaine course arrive

00

00

00

00

Ma zone