La prochaine course arrive

Course - Sat, 10 Jul 2021 00:00:00 +0200

00

00

00

00

Ma zone
2021 . 06 . 05

Le Castellet Qualifications : G-Drive Racing en pole position

Aux 4 Heures du Castellet, l’Aurus 01-Gibson n°26 a terminé en tête d’une séance qualificative LMP2 interrompue par un drapeau rouge.

Nyck de Vries s’est adjugé sa première pole position de la saison European Le Mans Series 2021 en 1’42’’166. Leader du classement général, Orlen Team WRT termine deuxième avec un temps de Louis Deletraz en 1’42’’323, devant le champion en titre Phil Hanson sur l’Oreca-Gibson n°22 de United Autosports.

Cette séance qualificative a dû être interrompue au drapeau rouge après 4 minutes 30, lorsque l’Oreca n°37 de Nicolas Lapierre (Cool Racing) s’arrête sur la piste, près de l’entrée de la voie des stands. A cet instant, seulement la moitié du plateau a signé un chrono, dont le meilleur était celui de l’Oreca n°22. Lapierre réussit à faire redémarrer sa voiture et à revenir aux stands, ce qui permet aux qualifications de reprendre leur cours.

Le drapeau vert relance les qualifications alors qu’il reste cinq minutes, et c’est une véritable ruée en piste. De Vries prend le meilleur en 1’24’’574 pour sa première tentative, et améliore même de 0’’048 lors de la présentation du drapeau à damier.

L’Oreca n°37 parvient à reprendre la piste avant la fin de la séance, Lapierre termine finalement quatrième et premier des LMP2 Pro-Am.

LMP3 : DKR Engineering dominateur au Castellet

Le champion en titre de la Michelin Le Mans Cup Laurents Hörr s’est montré remarquable compte tenu de ces conditions pour s’adjuger au Castellet la pole position LMP3 des 4 Heures du Castellet. L’Allemand signe la pole provisoire dès le début de cette séance et améliore son chrono à trois reprises, pour une performance finale de 1’48’’440 sous le drapeau à damier.

Cependant, Laurents Hörr est par la suite pénalisé pour avoir franchi la ligne blanche à l’entrée de la pitlane entrainant l’annulation de son tour le plus rapide (Décision n°4). Son second tour rapide en 1m48.543 lui permet néanmoins de rester en pole.

Plusieurs concurrents sont en lice pour la deuxième place sur la grille, finalement décrochée par Garett Grist et sa Ligier n°20 (Team Virage) en 1’48’’826. Pour seulement 0’’05, celui-ci repousse en troisième position la Ligier n°8 de David Droux (Graff).

LMGTE : Aston Martin en pole position

Ross Gunn réalise la pole position de la catégorie LMGTE en 1’51’’824 sur l’Aston Martin n°95 de TF Sport, aux dépens de la Porsche n°93 de Richard Lietz (Proton Competition).

Ces dix minutes de qualifications voient tout d’abord la Porsche n°77 de Gianmaria Bruni (Proton Competition) signer la première référence chronométrique en 1’52’’299, avec cinq millièmes de marge sur Gunn, avant que l’Italien ne s’arrête pour monter des gommes fraîches. Lorsque Bruni s’arrête, la Porsche n°93 s’installe en tête avec un temps de 1’51’’944 pour Lietz.

L’Autrichien s’arrête alors qu’il reste deux minutes et que les autres voitures du plateau LMGTE reprennent la piste en pneus neufs pour essayer d’améliorer leurs chronos. Le temps de Bruni est annulé pour dépassement des limites de la piste au virage 8, ce qui laisse Ross Gunn sur un tour rapide. Le Britannique passe la ligne d’arrivée en pole position pour 0’’120.

CLIQUEZ ICI pour les résultats des qualifications des 4 Heures du Castellet.

CLIQUEZ ICI pour les conférences de presse

La prochaine course arrive

00

00

00

00

Ma zone