European Le Mans Series sur Facebook
Le règlement
Retour aux actualités

Actualités

Les équipes ELMS n'ont pas démérité aux 24 Heures du Mans 2013

Les équipes ELMS n'ont pas démérité aux 24 Heures du Mans 2013 Le 28/06/2013 à 19:00 Les équipes ELMS n'ont pas démérité aux 24 Heures du Mans 2013

Pour les concurrents de l'European Le Mans Series, la course des 24 Heures du Mans est le point d'orge de la saison. Pourtant, elle ne compte pas au classement final de la saison.

Comme le stipule le règlement de l'ELMS 2013, les vainqueurs de chaque classe, se verront offrir à l'issue de la saison, un ticket d'entrée pour les 24 Heures du Mans 2014. Ainsi le concurrent LMP2 qui remportera le titre 2013, sera invité en LMP2 pour Le Mans 2014. Le 1er et le 2ème concurrents GTE sont invités aux 24 Heures du Mans 2014. Le 1er concurrent GTC est invité aux 24 Heures du Mans 2014 en catégorie GTE Am et le 1er concurrent LMPC est invité aux 24 Heures du Mans 2014 en catégorie LMP2. Le Comité de sélection des 24 Heures du Mans confirmera les invitations à la ronde mancelle uniquement aux concurrents ayant participé à toutes les épreuves ELMS 2013.

Lors des 24 Heures du Mans 2013, un quart des engagés, dont la plus grande partie en LMP2, venait directement de l'ELMS (16 voitures / 15 écuries voir présentation ici). En LMP2, huit des 10 écuries terminent la course, la seule LMGTE ELMS reçoit le drapeau à damier, et quatre des cinq LMGTE Am sont classées à l'issue des 24 Heures du Mans 2013. 

LMP2 : Greaves Motorsport avait engagé deux Zytek Z11SN Nissan dont la n°42 provenant de l'ELMS. C'est cette dernière qui obtient le meilleur résultat des ELMS en piste, terminant la ronde mancelle au pied du podium LMP2 (communiqué ici). Michael Krumm, Jann Mardenborough et Lucas Ordonez mène la Zytek Z11SN-Nissan dans le Top Ten du classement général, à 21 tours des leaders l'Audi R18 e-tron quattro n°2 de Tom Kristensen, Allan McNish et Loïc Duval. Après l'exclusion de la G-Drive n°26, Greaves Motorsport prend la troisième place.

L'écurie Morand Racing participait pour la première fois aux 24 Heures du Mans avec le trio Franck Mailleux, Natacha Gachnang et Olivier Lombard. L'objectif des Suisses a été atteint, puisqu'ils terminent 12e au classement général et 6e des LMP2. Benoît Morand et Joe Genoud, propriétaires du team, étaient fiers de la prestation de leurs pilotes et de leur équipe technique, et avant tout très émus… (communiqué ici). 

Après un début de course perturbée par les conditions et quelques soucis techniques, l'ORECA03-Nissan de Murphy Prototypes, la troisième LMP2 ELMS, se place en 13e position au classement général et 7e des LMP2. L'équipe irlandaise de Greg Murphy ne cachait pas sa joie d'être parvenue au bout d'une course éprouvante (communiqué ici). Simon Dolan, Oliver Turvey et Lucas Luhr ont réalisé des exploits au cours de la 81e édition des 24 Heures du Mans. 

Partie de la 10e position et cinquième ligne sur la grille de part, la Zytek Z11SN de Jota Sport a effectué une course de tous les instants et était prétendante au podium LMP2 jusqu'à 7 heures dimanche matin. Victime d'un problème de suspension avant, Lucas devait ramener la voiture à bon port pour permettre aux mécaniciens d'effectuer les réparations nécessaires. Après un arrêt de plus de 20 minutes, Jota reprenait la piste, mais perdu tout l'avantage emmagasiné et se voyait terminer au 14e rang au classement général et prendre la 4e place des LMP2 (communiqué ici). 

Signatech Alpine a atteint son objectif premier qui était de remettre la marque Alpine, au cœur de la plus grande course d'endurance du monde. Tristan Gommendy, Nelson Panciatici et Pierre Ragues ont mené l'Alpine A450 à l'arrivée au terme d'une course difficile et éprouvante pour tous. Malgré plusieurs ralentissements pour des raisons techniques, la Signatech Alpine termine 9e des LMP2 et 15e au classement général (communiqué ici). 

L'ORECA 03 - Judd n° 34 de Race Performance était entre les mains du trio Michel Frey, Patric Niederhauser et Jeroen Bleekemolen. Après une séance qualificative que l'on sait difficile pour tous les participants, Race Performance partait toutefois de la 10e ligne pour terminer la course 10e des LMP2. 

Boutsen Ginion Racing a réalisé une performance tout à fait extraordinaire et parcouru une course qui restera dans les mémoires. Au volant de l'ORECA03 Nissan n° 40, l'équipe belge est parvenue à passer sous le drapeau à damier avec un équipage 100% rookie. Thomas Dagoneau, Rodin Younessi et Matt Downs participaient en effet pour la première fois à la course d'endurance la plus connue du monde. Voici donc une belle récompense pour une équipe motivée et régulière (Communiqué ici). 

La Lola B11/40-Judd n°39 de l'écurie DKR Engineering, pilotée par le trio français Olivier Porta, Stéphane Raffin et Romain Brandela, partie sur la 21e ligne aux côtés de Boutsen Ginion Racing a rallié l'arrivée des 24 Heures du Mans 13e des 22 LMP2 engagées dans la course. 

Du côté de l'équipe de Thiriet by TDS Racing, ce n'est ni la motivation, ni les compétences du team ou des pilotes qui ont fait défaut, mais bien un peu de malchance et les conditions météo exceptionnelles. Après une violente sortie de piste lors des essais qualificatifs du mercredi soir, l'ORECA03 Nissan a dû être totalement reconstruite. Deux journées entières de travail acharné a permis à l'équipe de participer au warm up, puis à la course des 24 Heures du Mans. Alors qu'elle pointait à la douzième place du classement général à une heure de la fin, la n°46 a été victime de la météo et d'une sortie de piste qui réduisait à néant tous les efforts du team (communiqué ici).

Les 24 Heures du Mans de l'équipe HVM Status GP avait plutôt bien démarré quand Johnny Mowlem, Jonathan Hirschi et Tony Burgess étaient parvenus à qualifier la Lola-Judd B12/80 du team VisitFlorida.com sur la douzième ligne de la grille départ. HVM Status GP s'est plutôt bien débrouillée pendant les 11 premières heures de course, mais le Canadien Tony Burgess a été victime d'une sortie de piste violente, due aux conditions météorologiques désastreuses sur le circuit des 24 Heures et le team a été contraint à l'abandon à 2h30 (Communiqué ici).

Actualités liées

Le 28/06/2013 à 18:56 Tour d'horizon des résultats des équipes ELMS en GTE aux 24 Heures du Mans Le 28/06/2013 à 17:15 24H du Mans 2013 : TOP 12 en LMP2 ! Le 28/06/2013 à 17:10 Morand Racing - Retour sur une grande course Le 27/06/2013 à 12:00 IMSA Performance Matmut vainqueur des 24 heures du Mans 2013 ! Le 25/06/2013 à 17:41 TDS Racing : A l’épreuve des 24 Heures du Mans… Le 24/06/2013 à 10:01 Prospeed Competition mène l’aventure « Le Mans » à bon port Le 24/06/2013 à 09:16 Mission accomplie pour l'Alpine A450 Le 23/06/2013 à 18:00 Boutsen Ginion Racing - Top 12 en LMP2 avec nos 3 rookies ! Le 23/06/2013 à 08:30 24H DU MANS : Les écuries ELMS après 16 heures de course Le 21/06/2013 à 16:00 Qualification des écuries ELMS aux 24 Heures du Mans Le 07/06/2013 à 10:47 Andrea Bertolini portera les couleurs de Dunlop en LMGTE Le 05/06/2013 à 16:05 Les objectifs et ambitions de Mathias Beche pour Le Mans Le 16/05/2013 à 15:02 Burgess et Hirschi rouleront pour HVM Status GP à Imola et au Mans Le 08/05/2013 à 15:45 24H DU MANS : Matt Downs rejoint Boutsen Ginion Racing