En partenariat avec :

Accueil / Brendon Hartley : De l’ELMS à la Formule 1

Brendon Hartley : De l’ELMS à la Formule 1

ELMS - 25/11/2017 - Jeff CARTER

Photo © Adrenal Media

Le tout nouveau Champion du Monde d’Endurance de la FIA (FIA WEC) prendra ce weekend le départ de la dernière course de la saison de F1, le Grand Prix D’Abu Dhabi. Le jeune pilote néo-zélandais a également été confirmé au sein de l’écurie Toro Rosso pour la saison F1 2018. Brendon Hartley a fait ses premiers pas en sport prototype en ELMS au volant de la LMP2 de Murphy Prototype, avec un premier podium lors de ses débuts en 2012 à Spa-Francorchamps.

Après avoir piloté en F3, GP2 et Formula Renault 3.5, la carrière de Brendon en monoplace a stagné fin 2011 et les rêves du pilote de réserve du Red Bull Racing Junior de piloter en Formule 1 semblaient irréalisables. L’adage dit que lorsqu’une porte se ferme, de nouvelles opportunités apparaissent et c’est ce qu’il s’est passé en 2012 pour Brendon Hartley grâce à Greg Murphy qui l’a invité à piloter sa LMP2 en ELMS pour l’équipe Murphy Prototype.

Suite à l’annulation de la course ELMS de Zolder, où Hartley devait faire ses débuts, l’équipe a été invitée à participer à la course du Championnat du Monde d’Endurance de la FIA (FIA WEC) à Spa-Francorchamps. Après 6 heures de course intense, Hartley a terminé sur le podium LMP2 pour sa première apparition en prototype aux cotés des britanniques Warren Hughes et Jody Firth. S’en est suivie un engagement aux 24 Heures du Mans où l’équipe n’a malheureusement pas franchi la ligne d’arrivée puis d’un nouveau podium à Donington Park en juillet 2012.

Avec le renouveau de l’ELMS en 2013, Brendon Hartley signe une nouvelle fois avec Murphy Prototype aux cotés de Mark Patterson pour les 2 premières courses à Silverstone et Imola puis aux cotés de Jonathan Hirschi pour les 3 dernières courses au Red Bull Ring, au Hungaroring et au Castellet.

Il a de nouveau retrouvé le succès lors des 2 dernières courses de la saison 2013 avec une pole position en Hongrie et une deuxième place. Lors de la finale au Castellet, Hartley et Hirschi remportent leur première victoire, et le néo-zélandais termine 5e du classement des pilotes du championnat.

En 2014, Brendon Hartley s’engage avec Porsche LMP Team avec qui il remporte 2 titres mondiaux (2015/2017) et une victoire aux 24 Heures du Mans 2017. Il participe également au succès de l’écurie allemande qui décroche 3 titres de Champion du Monde d’Endurance FIA des constructeurs.

La course de ce weekend à Abu Dhabi sera la 4e de Brendon Hartley en F1 avec Toro Rosso en 2017 et le Kiwi de 28 ans poursuivra sa carrière avec Toro Rosso en 2018.

Après des rêves de F1 irréalisés en début de carrière, nous nous sommes réjouis d’avoir vu Brendon Hartley rebondir en ELMS pour débuter sa carrière en prototype. Tout le paddock ELMS souhaite donc bonne chance à Brendon pour cette nouvelle étape dans sa carrière de pilote !

Prochaine course

TESTS CASTELLET

10 Avril

Classement 2017
ELMS sur les réseaux sociaux