En partenariat avec :

Accueil / Bilan de saison avec Nathanaël Berthon, Greaves Motorsport n°41

Bilan de saison avec Nathanaël Berthon, Greaves Motorsport n°41

ELMS - 15/11/2016

Photo © Copyright 2016 /AdrenalMedia.com

Nathanaël Berthon a intégré l’équipe de Greaves Motorsport lors de l’édition 2016 des 24 Heures du Mans et a ensuite terminé la saison en European Le Mans Series aux côtés de Memo Rojas et Julien Canal. La saison 2016 est la 3e de Nathanaël en ELMS où il a déjà piloté avec l’équipe Murphy Prototype.

Nathanaël, qu’as-tu pensé de cette saison 2016?

La saison 2016 n’a pas été facile pour moi mais a été très riche en expérience. J’ai intégré l’équipe de Greaves Motorsport pour les 24 Heures du Mans et je leur suis très reconnaissant de m’avoir accueilli. L’équipe ne connaissait pas la Ligier JSP2 et c’était aussi pour moi une découverte. Je pense qu’ensemble nous avons fait du bon travail et nous avons manqué un peu de chance notamment sur des problèmes mécaniques.

Pour ma part, cette saison 2016 a été une reconstruction, j’ai notamment changé de management, j’ai beaucoup travaillé sur moi-même et je suis aujourd’hui beaucoup mieux préparé et bien dans ma tête pour attaquer la saison 2017.

Comment s’est passé ton intégration au sein de l’équipe de Greaves Motorsport?

Je pense que j’ai eu de la chance de tomber sur une équipe familiale et surtout d’avoir eu deux coéquipiers avec qui je m’entends extrêmement bien. Que ça soit Julien (Canal) ou Memo (Rojas), nous avons une belle complicité et cela a été une de nos forces cette année. Dans l’ensemble je n’ai eu aucuns soucis à m’intégrer dans l’équipe même si j’ai débarqué aux 24 Heures du Mans et que l’équipe avait déjà fait plusieurs courses et tests.

Quels ont été les hauts et les bas de ta saison ?

 Je n’aime pas vraiment parler de choses négatives, mais je n’ai pas bien vécu ma rupture de contrat avec G-Drive Racing en début de saison. J’ai eu la chance d’avoir des personnes comme Renaud Derlot, Olivier Panis et ma famille qui m’ont soutenu et m’ont aidé à rebondir.

Tout ce qui a suivi a été positif, même si les résultats généraux auraient pu être plus satisfaisants. Nous avons souvent été la plus performante des Ligier avec notamment aux 24 Heures du Mans une belle 10ème place au général et 1ère des Ligier.

Ma grande satisfaction a été d’avoir contribué à aider l’équipe dans sa performance globale, d’ailleurs  la performance de l’équipe et de la voiture n’a fait que s’améliorer tout au long de l’année. 

Quels sont tes projets pour 2017 ?

J’ai plusieurs possibilités pour 2017, pour l’instant c’est un peu tôt pour en dire plus mais je vais déjà me concentrer sur le Trophée Andros de cet hiver que j’affectionne beaucoup.

Prochaine course

Spa-Francorchamps

24 Septembre

Classement 2017
ELMS sur les réseaux sociaux